Ce document de travail examine la croissance des partenariats régionaux de conservation (PRC) aux États-Unis et les résultats obtenus par ceux qui opèrent au Canada afin de déterminer si et comment ces partenariats peuvent soutenir des approches de paysages entiers pour renforcer et accélérer les résultats de la conservation. Les modèles de partenariats régionaux sont particulièrement pertinents pour les régions méridionales du Canada, où un pourcentage élevé de terres appartient à des propriétaires privés ou à des organisations de conservation communautaires, qui opèrent souvent dans les mêmes zones ou dans des zones qui se chevauchent.

Ce document examine les lacunes et les défis liés à la formation et au maintien des PRC qui doivent être abordés, ainsi que les caractéristiques de réussite qui devraient être soutenues. Il propose également d'élargir le modèle pour y inclure directement les objectifs climatiques en désignant les partenariats comme des partenariats régionaux pour la conservation et le climat (PRCC). Les conclusions et les recommandations affirment que les PRCC devraient être étudiés plus avant en vue d'une application plus large au Canada, dans le but de favoriser leur mise en place et leur développement, et d'étendre de manière significative leur portée géographique et leur impact.

L'intégralité de l'article peut être consultée sur le site web du Lincoln Institute (en anglais seulement), ici.