Consultation


Consultation ouverte (août à octobre 2020)

Lors d’une consultation à grande échelle tenue de la fin du mois d’août au début du mois d’octobre 2020, le CCT a sollicité des commentaires sur un document de discussion décrivant le plan du programme d’assurance du rendement ainsi que des options potentielles en matière de gouvernance. Il a également encouragé la rétroaction sur les éléments de pratique tirés des normes et pratiques des organismes de conservation canadiens pouvant servir de base au programme.

Les réponses à la consultation ouverte ont été plutôt cohérentes et ont permis de dresser une liste des éléments de pratique à privilégier dans la prochaine phase de l’élaboration du programme. En plus des commentaires reçus lors de la consultation, la liste des actuels éléments de pratique concorde avec les conseils d’orientation stratégique du forum national de février 2020, ainsi qu’avec les commentaires du comité consultatif et du groupe de travail. De plus, la plupart des éléments de cette liste correspondent à ceux du programme d’accréditation des organismes de conservation aux États-Unis. À la suite de la consultation ouverte, le CCT a tenu des conférences téléphoniques avec le comité consultatif et le groupe de travail afin de discuter des résultats de la consultation et de déterminer les prochaines étapes.


Prochaine étape : Démonstration de concept

Conformément aux principes du programme du CCT, la prochaine phase de l’élaboration du programme consiste à vérifier l’applicabilité sur le terrain du programme de concert avec les organismes de conservation. Ce processus aidera à garantir que le programme est accessible et réaliste compte tenu de la diversité dans la communauté. Il aidera également à cerner les lacunes ou les modifications à apporter afin d’améliorer le programme.

La prochaine phase vise à répondre aux questions suivantes :

  • Les éléments de pratique définis sont-ils les meilleurs pour assurer une organisation saine qui gère les risques de manière appropriée?
  • Quelle est la quantité de travail (effort, temps, ressources) nécessaire de la part d’un organisme de conservation participant pour recueillir et fournir les informations et les preuves requises?
  • Les preuves requises pour démontrer la mise en œuvre efficace d’un élément de pratique sont-elles appropriées? Sinon, comment pourrait-on démontrer autrement la mise en œuvre des éléments de pratique sélectionnés?
  • Quelle est la meilleure façon d’évaluer les éléments de preuve par rapport aux éléments de pratique, en particulier lorsqu’il s’agit d’une évaluation qualitative? (Par exemple, suffit-il qu’une politique existe ou doit-on tenir compte de la qualité de cette politique?)
  • Quel type de soutien serait utile pour une organisation dans le cadre du programme d’assurance du rendement (par exemple, une aide financière ou d’autres formes d’assistance)?
%d bloggers like this: